Devenez nos héros – 1ère épreuve

Laissons nous guider par cette histoire et nous verrons bien où elle nous emmènera.

Hier, notre petit prince et notre toute petite princesse ont compris que pour devenir un héros, il fallait tout d’abord accepter de rester dans le château. Oui, mais pas que !

Dans un tout petit château, un véritable héros se doit de réussir de nombreuses épreuves pour gagner ses galons. Et cette première épreuve se profile déjà à l’horizon.

Mais tout d’abord, laissez moi vous présenter un peu plus nos personnages principaux.

Notre toute petite princesse est surnommée Lison l’intrépide dans tout le royaume. Ne vous fiez pas à son petit air angélique, elle fera sans nul doute une guerrière redoutable dans quelques années. Pour le moment, notre princesse verse quelques larmes, car Romain l’écuyer (de plus de 20 ans son aîné tout de même !) l’a récemment éconduite alors qu’elle avait prévu, d’un commun accord avec elle-même, d’en faire son futur époux (mais ceci… est une autre histoire).

Revenons à nos moutons. Notre valeureuse princesse a déjà prouvé son courage par le passé. Un jour qu’un vaurien s’en prenait à son frère le prince, elle bondit sur le malappris et ni une ni deux, lui colla une grosse gifle ! Non vraiment, son tempérament devrait en faire frémir plus d’un. Mais comme le monde n’est ni tout blanc, ni tout noir, notre princesse est également une petite bouille d’amour et de rire, capable de faire fondre le cœur du plus terrible des dragons.

Son aîné, appelé le petit prince Gabin doux rêveur, n’aspire lui qu’à une douceur de vivre, à la plénitude que nous apporte un monde en paix. Le maniement des épées ne l’intéresse guère (…quoi que…un sabre laser peut être….mais non ça ne va pas dans l’histoire !).

Ah si, j’ai trouvé ! Notre petit prince souhaite devenir apprenti magicien. Oui, c’est ça, avec une baguette magique ! Il connait d’ailleurs déjà plusieurs sorts « expeliar… », « avada… » (rohhh non pas celui là !). Il se balade d’ailleurs régulièrement dans le château à la recherche de fantômes cachés dans des tableaux (ça me rappelle vaguement un truc ?!). Son rire est presque son plus grand pouvoir car un seul de ses éclats est capable de faire vibrer les murs et devient si puissant qu’il terrasserait l’ennemi le plus ronchon du monde.

Nos deux apprentis héros se retrouvent donc, un jour comme tous les autres au château, devant une difficile épreuve.

En sortant de la salle du trône, un bruit terrible se fait entendre. L’une des portes se met à vibrer, on dirait que quelqu’un tape très fort contre elle. Boum boum boum !

Un craquement…Oh non, elle va céder !

Gabin et Lison n’eurent pas le temps de se mettre à l’abri que la porte explosa. Et ce fut un déferlement…de quoi? de tout… Un torrent allait les emporter.

La reine se mit à crier « mais qu’est ce que c’est que ça !!!!! Quel chantier !!! »

Elle attrapa ses enfants, avant qu’ils ne se noient et les mis sur le côté. Penchée, le visage à leur hauteur, elle leur dit d’un air grave « Vous voulez être mes héros? Il va falloir arranger tout ça, ceci est votre 1ère épreuve ! ».

« Bien mère » dirent-ils tous les deux (oui ben c’est bon…on a le droit de rêver non?!).

Il fallait déjà stopper ce torrent qui n’en finissait plus de déferler. Heureusement, ils n’eurent même pas à réfléchir à un stratagème de défense que d’un coup, le flot s’arrêta et vint mourir quasiment à leurs pieds.

Dans la cuisine du château, la princesse trouva des grands sacs de toile. Elle entrepris d’y mettre toutes les immondices stagnantes (ça colle ça non? Et la mousse dessus, elle est pas au chocolat?).

Le petit prince Gabin, quant à lui, ramassait une à une toutes les briques amoncelées ça et là. Il construisit plusieurs petits murs qu’il poussa, poussa très fort dans la pièce. Il lui fallut enjamber de drôles d’animaux qui gisaient dans l’encablure de la porte, certains noyés pendant le cataclysme. Des ours, des ânes-vaches (siiiiiii ça existe !)…Les pauvres bêtes…

Une fois son travail achevé, la petite Lison traîna le gros sac de toile jusqu’à son père le roi, qui le jeta sur son épaule…et le fit disparaître….

Ouchhh… les dégâts n’étaient pas encore totalement effacés….

Il leur fallut raccrocher les tentures, récupérer les animaux blessés et les soigner, entreposer les murs de briques dans un coin de la pièce, afin qu’ils puissent enfin mettre un pied devant l’autre….Quel labeur. Cela leurs pris plusieurs heures.

La reine revint enfin, et fut soulagée en voyant que cette 1ère épreuve était réussit. Le roi également fut fier de sa progéniture et leur dit  » Et oui mes enfants, pour être un véritable héros, dans un tout petit château, dont on ne peut pas sortir, il ne suffit pas de sortir une épée, il faut d’abord….ranger sa chambre !

A plus tard pour de nouvelles aventures 😉

#eleonore_norine #conte #contes #histoiredusoir #histoiresdusoir #coronavirus #confinement #enfant #racontenousunehistoire #lire #ecriredeshistoires

 

 

 

 

 

2 commentaires sur “Devenez nos héros – 1ère épreuve

N'hésitez pas à laisser un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s