Tara² – 21 Octobre 2020

Pour retrouver le début de l’histoire, c’est ici

21 octobre 2020

Dimanche nous sommes allés à la messe. Tous ensemble en famille. Mon père a absolument voulu que je mette ma robe à crinoline. Aucune supplication n’aurait pu le faire changer d’avis. J’étais tellement mal à l’aise. Trop de froufrous pour une seule personne. Mais comme le dit papa “une demoiselle de la bourgeoisie s’habille ainsi pour aller à l’église!”. Maman me manque, elle ne m’aurait pas obligée à être si ridicule j’en suis sûre. 

Une heure dans cette tenue à écouter le sermon du père SAVIGNON, j’ai cru mourir. C’était tellement triste en plus. Il nous a parlé de ce diacre, professeur dans une école de théologie, qui a exposé à ses élèves certains dogmes du courant néo-uniste. C’est vrai que les néo-unistes disent qu’on devrait accepter de produire des sans ventre car c’est la volonté de l’Unique. J’avoue que leurs questions existentielles me passent un peu au dessus. Ils sont fous les gens, il y a des fanatiques qui l’ont assassiné. Tout ça pour quoi? Parce qu’il parlait d’une manière de penser qui ne leur convenait pas ? J’ai du mal à comprendre ce genre de personnes Ugo…

Il faut aussi que je te parle d’un truc. C’était bizarre et incroyable ! 

Quand on est sortis de l’église, il pleuvait des cordes. J’avais rarement vu ça. Mon père et mon frère étaient en grande discussion avec une de nos voisines. Moi je n’en pouvais plus, je n’avais qu’une envie c’était de sortir prendre l’air. Mais le déluge ! Je m’apprêtais à foncer vers le patio du parc juste en face du parvis quand il est apparu devant moi. Grand, fin, dans les 16-17 ans. Je l’ai reconnu, c’est un garçon de 1ère. Genre mauvais garçon avec lequel il ne faut pas trainer. Il a plongé ses yeux dans les miens et a ouvert un parapluie juste au-dessus de ma tête. Il s’est légèrement incliné, comme le font les garçons de bonne famille, mais avec un petit sourire en coin et un clin d’oeil.  Il m’a proposé sa main pour ne pas que je glisse sur les marches. Quand il a levé son bras, sa manche a légèrement glissé. J’ai vu qu’il avait un tatouage sur l’avant bras. Un étrange enchevêtrement de symboles géométriques. Je n’ai pas su quoi faire, je suis restée presque figée. J’ai eu l’impression qu’il lisait au plus profond de mon âme, ca m’a donné des frissons. J’étais partagée entre l’envie de me sauver et… je ne sais pas. Ses yeux… Je crois que j’ai rougi. Je n’avais jamais ressenti ça avant. J’ai eu très chaud Ugo, super chaud. Je l’ai suivi comme par automatisme, comme si mon cerveau ne répondait plus présent. Je ne sais même pas comment il a su où m’emmener. Peut être que je lui ai dit. Sûrement même. J’ai un blanc. J’ai juste entendu “Ca y est, tu es au sec. Profites bien de ton dimanche. A plus ma belle.” Et il est parti, comme ça. 

Le lendemain, il ne m’a même pas regardé dans les couloirs de l’école. Comme si je n’avais jamais existé. Ca m’a énervé, un truc de fou ! Mais pourquoi il fait ca la veille pour m’ignorer ensuite ? Et pourquoi ca m’énerve autant ?! Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhh [ce mot n’existe pas, vous devriez corriger] Oui c’est bon Ugo, fais pas comme papa à me reprendre toutes les deux minutes pour mes fautes de français. Je parle comme je veux ! Toi aussi tu m’énerves !

–> la suite du journal

#terre_2_le_jeu_de_role #jdr #jeuderole #jeuxderole #tara² #journalintime #blam_editions #roliste #inspiration #geek #roleplay

Image par Bruno /Germany de Pixabay

Un commentaire sur “Tara² – 21 Octobre 2020

N'hésitez pas à laisser un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s