Tara² – 2 février 2021

Pour retrouver le début de l’histoire, c’est ici

mardi 2 février 2021

Ça faisait déjà une semaine Ugo que Lucie n’était pas revenue en cours. Il fallait bien que je fasse quelque chose. C’est mon amie quand même. Lundi après les cours, j’ai demandé à papa si je pouvais lui amener les devoirs. Franchement ça passait comme excuse, surtout que c’était vrai en plus ! 

Je suis allée en vieille ville, ses parents y possèdent un grand appartement sur 2 étages…Oui, 2 étages ! Je ne sais pas ce que font ses parents mais c’est sûr, ils gagnent beaucoup d’argent. Pour te dire, c’est un majordome qui m’a ouvert. Il est apparu juste devant moi dès que j’ai sonné, j’ai sursauté. Tu sais que je ne suis pas fan des hologrammes. 

On se connait depuis la maternelle et je me suis rendue compte à ce moment-là que je n’étais jamais allée chez elle. En fait, c’est toujours Lucie qui vient à la maison.

Ca m’a stressée d’un coup quand il a répondu “Je vous appelle mademoiselle Lucie”. Heu…Mademoiselle, il est sérieux? La porte s’est déverrouillée et j’ai pu entrer.

Le hall était…wahou! C’est immense.

Lucie s’est approchée et je te jure, je me serais mise à pleurer tellement elle avait son air de chien battu. Elle avait mis un pull énorme avec des manches super longues pour cacher ses mains. Elle a toujours fait ça, je crois que ça la rassure. 

Elle m’a expliqué que ses parents n’étaient pas là de la semaine, pour un déplacement professionnel. C’est sa grand-mère qui est venue s’en occuper.  Du coup on est vite allées dans sa chambre pour qu’elle me dise tout. Elle a prétexté être malade pour ne pas devoir aller en cours. Avec ce qu’il s’est passé après le sport, elle avait trop peur de croiser Héléna. Sa grand-mère a pris ça pour un coup de froid. 

Moi, je lui ai demandé de me raconter, tu penses bien ! 

Elle m’a expliqué qu’elle rangeait ses affaires en même temps qu’Héléna quand cette peste s’est moquée d’elle. Lucie ne s’énerve jamais Ugo, il faut le savoir. Mais là apparemment, c’était la fois de trop, parce que Lucie s’est retournée et a commencé à lui hurler dessus. Les yeux d’Héléna se sont révulsés et elle s’est étalée de tout son long, comme si elle était morte. 

C’est là que Lucie a vraiment commencé à avoir peur. Elle a paniqué et elle l’a secouée pour la réveiller. Ça n’a duré que quelques secondes apparemment, mais quand elle m’a raconté ça, Lucie était toute pâle. Elle pense que c’est elle qui a créé son malaise. Elle n’a pas arrêté de me dire “C’est moi, c’est sûr que ça vient de moi, il y a un truc pas normal chez moi”.

Je ne comprends pas pourquoi elle pense ça, ça arrive les malaises. Bon c’était un peu violent mais elle s’est relevée la saleté. Comme quoi la méchanceté ça conserve. En plus, elle nous a fait son actrice, à faire croire que Lucie s’en était pris à elle. Non mais vraiment celle-là quelle mytho.

Mais Lucie, elle est persuadée qu’il y a un truc qui cloche chez elle. Ça fait longtemps qu’elle a des doutes, mais là, elle est certaine que ses parents lui cachent quelque chose. 

Pour le cours de science, on doit faire un projet à projeter en cours sur la transmission des gènes. Elle avait demandé à sa mère des photos d’elle et de son père enfants. Sa mère lui a trouvé des photos d’eux bébés, trop choux. Mais quand Lucie a demandé une photo d’elle pour pouvoir faire des comparaisons, ses parents se sont regardés hyper embêtés et lui ont dit qu’ils étaient désolés, car toutes ses photos de petites filles ont été détruites dans un dégât des eaux. 

Et bien apparemment, Lucie ne les croit pas, mais alors pas du tout. Mais je ne comprends pas pourquoi, c’est triste mais ça arrive. C’est que des photos…

Bon, bref, j’ai mis un moment à la convaincre mais elle est enfin revenue en cours. Et Héléna nous ignore royalement et c’est tant mieux !

J’ai quand même promis à Lucie que je repasserai chez elle pour cette histoire de photo. Elle qui est si sage, elle veut fouiller chez elle maintenant. C’est vrai qu’elle est pas comme d’habitude. J’ai déjà entendu parler de gens avec des capacités bizarres. Non n’importe quoi, ça ne peut pas être ça.

Être totalement dingue et incompréhensible, c’est juste être ado, n’est ce pas Ugo?!

La suite de l’histoire c’est là

Image par Commander05 de Pixabay

Un commentaire sur “Tara² – 2 février 2021

N'hésitez pas à laisser un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s