Quand maman va tout va, la formation des @fabuleusesaufoyer

J-1

Je ne sais pas si vous connaissez mais moi je reçois gratuitement la lettre du site des Fabuleuses.

Tous les jours dans ma boite mail, j’y trouve un article, que je lis ou non, suivant le sujet et le temps que j’ai à y consacrer. De mémoire, j’ai découvert ça pendant le confinement. Comment ? Mystère…aucun souvenir… Mais parlez de bienveillance, de maman épuisée et d’un coup de boost pour aller mieux et forcément, j’arrive en cliente idéale.

Pour Noël, je voulais m’offrir leur mook (= mag + book. Bon ok j’ai cherché pour vous donner la définition) mais je suis arrivée trop tard, la boutique était déjà fermée. Alors quand j’ai reçu le mail qui parlait de la formation « Quand maman va, tout va », j’avoue que j’ai été interpellée.

160 € quand même. Ça fait une somme dans un budget. Mais au final pas plus que quelques séances de psy, et si on peut éviter les antidépresseurs, tout le monde fera des économies !

Le décor est posé. J’ai 21 jours pour me bouger les fesses et avancer.

Mon objectif, c’est déjà d’aller au bout et surtout de tout faire. 10 min par jour, je dois pouvoir les trouver. Un mail à lire/regarder avec un défi à relever, on est pas sur un truc impossible mais je suis tellement feignante !!!

Ça commence demain. Pour le moment je ne sais pas trop à quoi m’attendre mais j’ai répondu aux questions d’introduction. Sans pression, sans pression…

Le bilan de la 1ère semaine

Voilà maintenant 8 jours que je suis assidûment le programme. Je suis fière de moi, je m’y tiens.

Je ne vous détaillerai pas la formation, car si on reprend l’analogie avec les psy, faire la démarche de payer et de s’engager dans quelque chose, c’est déjà une avancée vers la guérison. Et puis, tout travail mérite salaire, donc l’engagement d’Hélène BONHOMME et de son équipe pour créer le contenu doit être rémunéré.

Mais par contre, je peux quand même vous donner quelques informations et surtout mon état d’esprit à la fin de cette première semaine.

Chaque jour, je reçois mon mail de rappel qui me donne le lien de mon espace de formation et qui me motive à y retourner.

J’y trouve une courte vidéo (5 min) qui explique le défi du jour et qui explore rapidement les mécanismes parfois tordus de notre cerveau.

Puis je lis un petit récapitulatif. Ensuite j’écris sur mon post it la phrase du jour, que j’affiche sur mon frigo puis dans mon carnet les 3 remerciements du jour (la gratitude!) et enfin je m’attelle au défi.

J’ai trouvé ce début assez simple et en même temps, il m’a déjà permis de comprendre certaines petites choses.

Les 3 merci fais chaque matin, pour « le bon petit déjeuner », « le soleil dehors », « les enfants qui vont bien », « le réveil tout doux auprès de mon chéri », bref tous ces petits merci que l’on peut faire au quotidien, et bien déjà ça change un peu la donne. On focalise notre esprit sur du POSITIF.

Hélène BONHOMME l’explique d’ailleurs très bien. Notre cerveau est programmé d’une certaine manière, souvent de la mauvaise façon, à voir tout en noir ou à ne retenir que ce qui ne fonctionne pas pour oublier de célébrer tout ce qui va bien.

Il serait du coup possible, en faisant travailler son esprit, de reprogrammer d’autres chemins mentaux et de les faire grandir, et grandir encore pour devenir des autoroutes que l’on emprunterait ensuite sans y réfléchir.

J’ai découvert grâce à ces premiers exercices que mon cerveau est vraiment mal programmé. Voui… Je me sens souvent nulle, pas assez intelligente ou intéressante. Et si je réussis quelque chose c’est parce que j’ai eu de la chance. Si ça fonctionne mal par contre c’est parce que …je suis nulle…pas assez intelligente…Vous avez dit cercle vicieux ?

Oui mais voilà, j’ai bien conscience qu’avec un tel état d’esprit, je ne vais pas aider mes enfants. Et surtout je ne m’aiderai jamais à prendre confiance en moi et en mes capacités.

Donc je travaille dessus. Je relis souvent le post it que j’ai écris et qui dit « Je n’ai pas besoin d’être parfaite ». Il résume bien ce que j’ai toujours cherché en vain et ce qui m’a perdu et épuisé pendant des années.

Alors je ne sais pas si en 21 jours des changements flagrants peuvent intervenir mais je sais qu’au bout du programme j’aurai au moins les clefs pour y arriver.

Rendez-vous à la fin du programme pour un bilan complet ! 

Image par John Hain de Pixabay

N'hésitez pas à laisser un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s