Le verdict du concours de #lanouvellegeorgesand

Les yeux rivés sur la pointe de la Loire, Elisabeth pensait à lui. Elle s’était jurée de ne pas pleurer. Il est sorti de prison. Une liberté bien relative mais qui avait le mérite d’exister.  Reverrait-il un jour ce spectacle ? Cet océan, déchaîné par le vent, gris, bleu, vert, selon le temps. Cet air si puissant, qui parfois glaçait le corps jusqu’aux os. Cet endroit, si cher à leurs cœurs, aussi sauvage qu’il pouvait être apaisant.

Mon exutoire

Ecrire, écrire encore, comme un exutoire. Faire sortir les idées sombres, les émotions, la joie, les pleurs, les sentiments. Chaque fois que je pose des mots, je donne des bouts de moi. Soit pour faire vivre au lecteur une situation que j'ai trouvé drôle, ou triste parfois, soit juste pour faire sortir ce qui me … Lire la suite Mon exutoire

@LaNouvelleGeorgeSand

Et non, ce n'est pas moi ! Même si ça aurait été, je l'avoue, une grande fierté. Le second concours auquel j'ai participé cette année a rendu son verdict il y a quelques jours et la nouvelle George Sand a été sacrée. Merci à tous mes relecteurs pour votre aide et votre soutien. J'ai adoré … Lire la suite @LaNouvelleGeorgeSand

L’essence d’une vie

Comme certains le savent, j'ai participé cette année à deux concours de nouvelles. Les résultats de l'un d'eux sont arrivés, celui de @LCE74. C'est le premier concours auquel j'ai participé. Il gardera donc une saveur toute particulière même si je ne fais pas partie des textes primés. Avec le recul, je sais que mon texte … Lire la suite L’essence d’une vie

Clop clop clop

On en parle finalement assez peu, de ce sentiment qui vous prend littéralement aux trippes. La peur. On accepte qu'elle existe quand on est confronté à une situation extrême : maladie, accident, agression... Mais la peur au quotidien. Celle qui donne mal au ventre parce qu'on va passer un examen ou parce qu'on plonge dans … Lire la suite Clop clop clop